Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 février 2018

Rétromobile 2018 > 10 février : un samedi de labeur...

Rétromobile 2018, Philippe Vogel, diapotos

Chers lecteurs, bonjour !

Ciel normand bleu et calme : cela motive plus encore à l'écriture d'une telle note.

Initié en 1976 - gare de la Bastille à Paris - le salon Rétromobile - 3.000 visiteurs à son lancement - est rapidement transféré à la porte de Versailles où il se tient depuis 1981. Jusqu'en 2010, ce sont dix jours d'exposition de véhicules, artisans, produits d'automobilia, etc. qui sont offerts à des visiteurs comptabilisés, selon les éditions, entre 70.000 et 100.000 ; ce niveau d'affluence a été maintenu malgré la réduction à cinq jours de la durée du salon depuis 2011.

Je vais régulièrement à Rétromobile depuis le milieu des années 2000, crois-je me souvenir, et, si au début ce fut comme simple visiteur avec des amis, depuis 2009 j'y vais plutôt pour dédicacer les livres de fait.com l'oiseau éditions sur les stands de libraires - Les éditions du Palmier et Motorsmania -, d'éditeur - Le fil conducteur - voire d'un fabricant et vendeur de housses - La compagnie de la Housse ; qu'ils en soient à nouveau remerciés.

Le plus souvent, j'arrivais à combiner séances de dédicace et visite des stands en me rendant au moins à deux journées. L'an dernier, j'avais hélas dû annuler ma venue sur le stand du libraire Les  éditions du Palmier pour raisons personnelles. Heureusement, pour 2018, j'ai pu retrouver Rétromobile, toujours chez le même libraire.

Avec Christophe Dépinay - dessinateur pour mes deux livres sur la série Canam, nous avions décidé de venir le vendredi 9 février et, malgré des prévisions météorologiques incertaines, pensé que ce serait possible ; hélas, si à 6 heures du matin, la Normandie était encore vierge de flocons, ce n'était plus le cas au moment de mettre les affaires dans le coffre de la voiture, une bonne heure plus tard. La raison l'emportant sur la passion, nous décidons alors de reporter le voyage le lendemain.

Miracle, la météo du samedi est clémente et le roulage sur l'autoroute 13 se passe sans le moindre souci. Pensant pouvoir nous garer gratuitement sur les hauteurs d'Issy-les-Moulineaux, comme il y a deux ans, nous constatons l'omniprésence des parcmètres et rebroussons chemin vers les très chers parkings souterrains du Parc des expositions, tous pleins... Notre salut vient alors du parking de l'hôtel Mercure, sis derrière ledit Parc et... bien moins coûteux. Passons sur une mauvaise indication d'un quidam sur l'entrée du hall 1 mais, in fine, ce sont deux heures de vente qui se sont évanouies...

A peine installés que commencent les ventes - il fallut trouver comment mettre en valeur notre quinzaine de livres au bout de la table d'exposition de la librairie - ; le premier client s'appelle Philippe et les seconds Philippe et son épouse Claude - le prénom de mon père... De 12.00 à 19.00 heures, il y eût peu de temps morts - tant mieux - ce qui conduira à un volume de vente globalement acceptable au regard de ce que nous avions réalisé en 2016 sur deux jours de présence.

Autant vous dire que, je n'ai pas eu l'occasion de voir ce que présentait ce salon 2018. Je n'étais pas là pour cela mais pour une mission de ventes et de promotion plutôt réussie dans un contexte moyennement favorable. Quel plaisir d'avoir discuté avec la clientèle de passionnés - ceux qui nous connaissaient autant que ceux qui nous découvraient, acheteurs ou non. La série Diapotos s'est bien vendue y compris la nouveauté #09. Parmi les visiteurs s'étant rendus sur le stand de la Librairie du Palmier et ayant eu la gentillesse de venir nous rencontrer : Didier Colette (pilote de Geri en Coupe de l'avenir), les Bourguignons Gérard Cuynet (pilote Porsche, Lola, URD et ALD au Mans) et Patrick Oudet (pilote de Rondeau et Tiga au Mans).

Les connaisseurs de feu le forum Mémoire des stands se souviennent sans doute de la plume de haute volée du Professeur Reimsparing ; nous avons évoqué ses visites et prises de vue sur les circuits mythiques des années 60/70.

A 19 heures, point de clôture de la journée, le retour à la voiture fut difficile - fatigue et poids des valises à roulettes - mais le trajet en Citroën C1, malgré la pluie, fut paisible avec Christophe aux commandes.

En conclusion, vous comprendrez ainsi qu'aucune photo de la journée n'ait été prise par mes soins ; c'était un vrai moment de labeur, passé debout à promouvoir nos livres. En compensation, pour illustrer cette note, je propose les photos du Salon d'Evreux de septembre 2017, plusieurs fois promises...

Je suis en train de réfléchir aux prochains lieux pour les séances de dédicace.

 

Librairie du Palmier > http://www.editions-palmier.com/index.cfm

mon site Internet > http://faitcomloiseau.wixsite.com/fait-com-loiseau

 

Bien sportivement !

Philippe Vogel

 

enfin les voici... dès ce samedi 24 février

PHOTOS DU SALON AUTO RETRO D'EVREUX

_____________________ septembre 2017

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire